Ouverte jusqu’au 21 mai 2022 à Loo & Lou Gallery de paris, la première exposition en France du sud-africain Andrew Ntshabele « Peintures », propose une technique exceptionnellement privée, mêlant collage et acrylique sur d’énormes surface recouvertes de papiers, de grandes figures stupéfiantes qui se déploient.

A travers « Peintures », le contemporain Andrew Ntshabele peint par-dessus tout ce qu’il remarque. Ses personnages sont comme cueillis sur les routes, pour être posés sur ses œuvres. Son travail est essentiel pour une réflexion approfondie sur les changements physiques, financiers et politiques négatifs de la ville de Johannesburg, ville de ségrégation raciale, conséquence de son urbanisation rapide.

encounters-10-acrylic-and-enamel-on-vintage-newspaper-157-x-133cm-andrew-ntshabele-scaled-9de62ecd-846x1024 « Peintures » l’artiste sud-africain Andrew Ntshabele présente ses créations artistiques à Loo & Lou Gallery de Paris
Encounters 10, 2021, Acrylique et laque sur papier journaux, 140 x 134 cm

À travers ses fonds en papier, il dépeint les tensions et les exigences qui en découlent pour les habitants qui vivent et travaillent dans la ville au jour le jour, englués dans la contamination et les ordures. Les rencontres avec ces personnages l’ont amené à examiner ces défis sociaux et à essayer de comprendre les principaux moteurs de l’avilissement.

Après la pandémie de Covid-19, il a senti que les individus voulaient se (re)confronter à l’art et (re)trouver le bonheur en ces temps troublés. De ses nouvelles créations, naît un penchant plus heureux. Pour cette nouvelle série présentée dans l’exposition « Peintures », il s’est penché sur le travail à grande et moyenne échelle, utilisant comme matériau des papiers contemporains liés à des articles sur le Covid-19.

L’artiste Andrew Ntshabele qui vit et travaille à Johannesburg offre au public parisien « Peintures » jusqu’au 21 mai 2022, et contribue ainsi à l’opportunité qu’offre Loo & Lou Gallery d’apporter différentes perspectives imaginatives et de proposer des façons inédites d’aborder une œuvre et d’amorcer des échanges.

A lire aussi :  Appel à candidature : Résidence pour les artistes d'Afrique orientale et australe

Si cet article vous a plu
Pensez à le partager et mettre un like
sur les réseaux sociaux.
Partagez l'article

ON ART est un média 100% indépendant,
financé par ses lectrices et lecteurs.

La meilleure façon de soutenir est
de devenir Tipeuse/Tipeur !

Devenir Tipeuse/Tipeur