Après une édition 2019 qui a connu un franc succès, les organisateurs de la Biennale Internationale de Sculpture de Ouagadougou viennent de lancer la phase préliminaire de la deuxième édition, la BISO 2021. Les artistes intéressés sont invités à postuler en soumettant leur dossier de candidature au plus tard le 30 novembre 2020.

Une première édition réussie

La BISO est l’initiative de deux amis passionnés de culture : le photographe burkinabè Nyaba Léon Ouedraogo, et Christophe Person, responsable des ventes d’art contemporain africain à La Maison Piasa. La première édition s’est tenue du 8 octobre au 15 novembre 2019 dans la grande salle de l’institut français de Ouagadougou. Elle a connu la participation de nombreux partenaires comme le ministère de la culture burkinabé, Oryx, l’Union Européenne, l’Institut français, l’association Solidarité laïque et African Artist for Development.

17 artistes sculpteurs sélectionnés par Christophe Person et Nyaba Léon Ouedraogo ont exposé pendant plus d’un mois leurs créations, avec pour objectif de faire voir la diversité de la culture africaine. L’environnement, la tradition et les rapports entre l’art africain et les maîtres occidentaux, sont quelques-unes des thématiques abordées de différentes manières. Avec cette première édition, la BISO s’est imposée comme le nouveau rendez-vous incontournable de la sculpture en Afrique.

BISO 2021 : une seconde édition sous le thème « L’AVENTURE AMBIGUË »

Pour cette deuxième édition, la BISO reste fidèle à son objectif de départ qui est de soutenir les sculpteurs africains, amateurs comme experts. La biennale de cette année a pour thème principal « L’aventure ambigüe », comme le titre de l’ouvrage de l’écrivain sénégalais Cheikh Hamidou Kane, dont elle s’inspire.

Bien que datant des années 60, cette œuvre autobiographique reste toujours d’actualité sur les questions du genre, des croyances et de la contemporanéité. Dans le cadre du concours, les postulants devront donc produire un texte de maximum deux pages qui présente et explique la cohérence entre leur démarche de création et « L’aventure ambiguë ».

Un déroulement en deux phases

La petite nouveauté de cette édition 2021 est le programme de résidence d’artistes qui permettra à une poignée de postulants sélectionnés, de réaliser sur place, les œuvres qu’ils souhaitent exposer. Ces résidences d’artistes se réaliseront dans la capitale burkinabé pendant le mois de septembre 2021, pour une durée de 15 à 30 jours.

La Biennale elle-même démarrera en octobre 2021, avec l’attribution du prix du jury à l’artiste dont les œuvres correspondront le mieux au thème de l’année. Le jury chargé d’évaluer les œuvres est composé, entre autres, d’Abdoulaye Konaté et de Soly Cissé, deux artistes plasticiens de renom. Les artistes sélectionnés participeront ensuite à l’exposition de 30 jours qui aura lieu en octobre 2021 à l’institut français de Ouagadougou.

A lire aussi :  « Waiting for Gebane » : un regard sur les conditions des femmes noires sud-africaines par l’artiste contemporaine Senzeni Marasela

Le dossier de candidature

Pour candidater, les postulants doivent fournir, en plus du texte de présentation :

  • un bulletin de candidature (à télécharger ici) dûment rempli ;
  • un curriculum vitae qui retrace les formations suivies par l’artiste, son parcours professionnel, ses expériences, ainsi que la liste des expositions publiques auquel il a participé ;
  • Les visuels des œuvres (jusqu’à 5 visuels autorisés) en couleurs, lisibles et légendés avec des précisions sur les matériaux, les dimensions et la technique utilisés.

Les candidatures sont à envoyer par e-mail à l’adresse : biso.sculpture@gmail.com au plus tard le 30 novembre 2020. Tous les postulants recevront une réponse par e-mail au cours du mois de décembre 2020.


Si cet article vous a plu
Pensez à le partager et mettre un like
sur les réseaux sociaux.
Partagez l'article

ON ART est un média 100% indépendant,
financé par ses lectrices et lecteurs.

La meilleure façon de soutenir est
de devenir Tipeuse/Tipeur !

Devenir Tipeuse/Tipeur