Présenté par la galerie « AKKA Project » à Dubaï au Émirats arabes unis jusqu’au 28 février 2022, l’exposition « MaDzimbahwe » organisée par Raphael Chikukwa, directeur de la National Gallery of Zimbabwe au nom du gouvernement de son pays présente les œuvres créées pendant la pandémie de COVID-19 des artistes vedette-t-elle que Hloniphani Noah ‘Dialo’ Dube qui a créé son propre style appelé « Woven Lines », Doris Kamupira qui ouvre la voie à d’inévitables corrections judicieuses, Josiah Manzi qui fait des suggestions contre-nature et oniriques motivées par l’altérité et bien établie dans la culture Yao, Isaac Choloka qui aborde les sentiments humains et en particulier l’amour, Tusichile Kasito qui met en lumière les problèmes liés à l’écologie avec des approches permettant de transformer la contamination en magnificence, Tamary Kudita qui examine la tradition de l’expansionnisme sur la structure familiale tout en creusant le contexte historique de la personnalité post-pionnière, Prudence Chimutuwah qui est stimulé et informé par les exercices ordinaires des femmes, les engagements familiaux, les impulsions conjugales, les envies strictes, les aspirations financières, les idées politiques et les qualités individuelles, Danisile Ncube qui a pris pour moyen d’enregistrer l’ensemble des expériences et des temps dans lesquels nous vivons et l’utilise pour communiquer ce qu’il ressent à travers son travail visuel, Nothando Chiwanga qui s’intéresse à des sujets tels que l’instruction, la nourriture, la perte, les appareils ménagers et les coutumes et Admire Kamudzengerere qui a l’habitude de faire découvrir un monde incohérent dans lequel les forts piétinent les impuissants.

Cette exposition présente l’incarnation créative et l’engagement artistique du pays tout en traversant les générations, les genres et les médias pour résumer l’offre artistique du pays et en tenant compte de proposer des perspectives diverses et questionner sur l’identité, les réalités et les expériences.  

Les artistes de l’exposition « MaDzimbahwe » jouent le rôle de chroniqueurs de souvenirs, ce qui permet aux visiteurs de saisir divers facteurs réels et de se questionner.

La galerie AKKA Project, offre aux amoureux de l’art la découverte de la contemporaine axée sur l’Afrique, il dispose des espaces ouverts à Dubaï depuis 2016 et à Venise depuis 2019. Sa mission principale est d’ouvrir des portes et de créer des associations entre le continent africain, le Moyen-Orient et l’Europe en imaginant une scène intéressante pour exposer les artisans africains, qu’ils soient en activité ou non.

Avec l’exposition « MaDzimbahwe », AKKA Project aborde différents instantanés de la divulgation, quelle que soit son importance dans la mission plus large de satisfaction et de complétude de l’être africain. De plus, cette idée résonne au niveau de l’existence quotidienne à travers les yeux de ces artistes que l’on fait découvrir à Dubaï et dans la région arabe.

A lire aussi :  Emery Baï présente « TON NU HWETCHI » au Art+Art Galerie de Paris

Si cet article vous a plu
Pensez à le partager et mettre un like
sur les réseaux sociaux.
Partagez l'article

ON ART est un média 100% indépendant,
financé par ses lectrices et lecteurs.

La meilleure façon de soutenir est
de devenir Tipeuse/Tipeur !

Devenir Tipeuse/Tipeur