La Nubuke Foundation présente une exposition indépendante d’œuvres de Al Hassan Issah, un artiste situé à Kumasi, au Ghana. L’exposition intitulée « Seduced by the Charms of A Mistake » est ouverte jusqu’au 12 mars 2022

Al Hassan Issah s’est concentré sur la peinture à l’Université Kwame Nkrumah après avoir obtenu son MFA en peinture, sa formation s’étend désormais au design, à l’ingénierie, au travail du métal et à d’autres domaines.

Al Hassan Issah commence cette enquête en explorant l’utilisation des peintures dans notre climat matériel global ; les finitions des pots en métal, les grilles de porte qui s’approchent, les barres de fer anti-voleur et les panneaux de signalisation que l’on trouve dans nos espaces communs. Les structures et les formes suscitées par des tourbillons extravagants et perplexes, l’imagerie adinkra, les éléments et les nuances tirés de l’ingénierie formelle et informelle deviennent des références fluctuantes dans ses constructions soudées.

En y associant l’art de la peinture, les œuvres de l’artiste incitent à une communauté écologique. Les observateurs issus de milieux différents peuvent être aidés à se souvenir d’objets typiques de quartiers, d’établissements transitoires, de rues secondaires et de locaux commerciaux. Tirant leur motivation des particularités qui structurent la cosmétique matérielle de ces lieux, les œuvres interactives de Al Hassan Issah repoussent les limites et incitent les spectateurs à dépasser ce qu’ils imaginent être des toiles conventionnelles.

Rappelons que l’exposition « Seduced by the Charms of A Mistake » de l’artiste Al Hassan Issah est ouverte jusqu’au 12 mars 2022 à la Nubuke Foundation

A lire aussi :  Sungi Mlengeya propose « (Un)choreographed » à The Africa Centre de London

Si cet article vous a plu
Pensez à le partager et mettre un like
sur les réseaux sociaux.
Partagez l'article

ON ART est un média 100% indépendant,
financé par ses lectrices et lecteurs.

La meilleure façon de soutenir est
de devenir Tipeuse/Tipeur !

Devenir Tipeuse/Tipeur