Ce mercredi 1er Juillet, a eu lieu le lancement de la 4ème édition des RIANA, les Rencontres Internationales des Arts Numériques à Abidjan (RIANA). Rendez-vous majeur des férus d’art en Côte d’Ivoire, l’événement est, depuis 2017, une nouvelle fenêtre d’expression pour les artistes du continent, à l’ère du numérique.

RIANA : déjà trois éditions réussies

Bien que lancées seulement il y a quelques années, les RIANA sont déjà bien connues dans le domaine artistique à Abidjan. Les éditions de 2017 et de 2018 ont enregistré plus de 7000 participants aux ateliers de formation, aux conférences publiques et aux expositions/installations. En 2019, l’évènement a enregistré la participation d’artistes de renommée internationale tels que Jacques Urbanska, membre du Conseil Interdisciplinaire des Arts de la scène du Ministère de la Culture de la Fédération Wallonie Bruxelles. Bay Dam, l’artiste sénégalais créateur du logiciel Map Map, Valérie Oka, Kodana Coulibaly, Lessky Dopé et plusieurs autres étaient aussi de la partie pendant les trois jours qu’ont duré ces rencontres à l’Institut Français de Côte D’Ivoire.

Selon les organisateurs, les RIANA ont pour objectif de contribuer au développement des nouvelles technologies du digital et du numérique et de promouvoir les jeunes talents. C’est également une plateforme créée pour susciter un intérêt pour les arts numériques auprès des jeunes et des adultes.

Une 4e édition malgré la Covid-19

Malgré la situation sanitaire liée au Coronavirus, les organisateurs ont mis les bouchées doubles afin que cette 4e édition se tiennent tout de même. Pour y parvenir, ils ont pu compter sur le soutien de la Fondation Bénédicte Janine Kacou Diagou (BJKD) et de plusieurs autres partenaires locaux et étrangers.

10 créateurs locaux et étrangers sont attendus :

  • Jacobleu (peinture – Côte-d’Ivoire) ;
  • Anthony Nsofor (peinture – Nigéria) ;
  • Ahonzo T. (nouvelle tapisserie – Côte d’Ivoire) ;
  • Brown Williams (céramique – Côte d’Ivoire) ;
  • Glodi Kasindi (peinture – République Démocratique du Congo) ;
  • Zeben Zebehi (photographie numérique – Côte d’Ivoire) ;
  • Manou Grebo (peinture – Côte d’Ivoire) ;
  • Pimii (photographie numérique – Côte d’Ivoire) ;
  • Halidou (Street art – Côte d’Ivoire) ;
  • Nema (peinture – Côte d’Ivoire).

Les rencontres se dérouleront jusqu’au 31 juillet à la Villa Alfira Sise aux 2 Plateaux, Carrefour Saint Jacques. Précisons qu’afin de respecter les dispositions sanitaires prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie, le nombre de personnes admises sur le site est strictement limité à 40 chaque jour.


Partagez l'article
Partagez l'article