Pour la première fois, le 19 mai 2021 à Paris la maison de vente aux enchères parisienne PIASA présente deux artistes afro-américains majeurs : Beauford Delaney, le grand peintre afro-américain de l’après-guerre et Kehinde Wiley, le portraitiste contemporain dont l’esthétique pop et les mises en scène picturales ont séduit jusqu’à Barack Obama qui l’a choisi pour une représentation sur toile.

Outre ces deux artistes, la vente sera également marquée par la présence d’artistes du continent africain tels que James Barnor, Paul Kodjo, Ingrid Mwangi et d’autres de l’École de Dakar au Sénégal et l’historique Hangar Studio au Congo. Ce rendez-vous réunira un panorama d’environ un siècle d’art africain pour susciter un questionnement en rapport avec les idées préconçues vis à vis de l’art africain et provoquer un dialogue avec ses diasporas et diverses autres scènes connexes.
La démarche est soutenue par les deux nouvelles directrices : Olivia Anani et Charlotte Lidon, à la tête du département « Afrique + Art Moderne et Contemporain » de PIASA depuis janvier dernier.

Un choix éclectique d’œuvres pour la vente aux enchères

Il s’agit de portraits déjà estimés entre 100.000 et 200.000 Euros, des tirages datés des années 60-70 du photographe ghanéen James Barnor, deux pièces du duo germano-kenyan Mwangi Hutter, ou encore des œuvres d’artistes soudanais, égyptiens et de l’école congolaise.

Kehinde Wiley

 Beauford Delaney, Kehinde Wiley et près d’un siècle de création africaine en vente aux enchères chez PIASA
Kehinde Wiley
Ivelaw I (From the world stage : China), 2007
Huile sur toile, dans un cadre laqué et doré Signée “Kehinde Wiley” (dos) 75 x 64,5 cm

Cette peinture de l’artiste Kehinde Wiley provient de la série « From the world stage : China », un des premiers projets qui conduira le célèbre artiste un peu partout dans le monde. Il a voulu avec ce projet, explorer l’histoire de la propagande politique sous la Révolution culturelle Chinoise et par la même occasion nous inviter à interroger nos notions préconçues d’identité, de classe et de genre. Cette œuvre est estimée entre 100.000 / 150.000 Euros

Beauford Delaney

 Beauford Delaney, Kehinde Wiley et près d’un siècle de création africaine en vente aux enchères chez PIASA
Beauford Delaney
Pikoula Vassiliki, 1970
Huile sur toile 130 x 97 cm
Signé et daté ” Beauford Delaney 1970 “

Ce portrait de la période parisienne de Beauford Delaney, figure majeure de l’art américain d’après-guerre est estimée entre 150.000 et 200.000 Euros

James Barnor

 Beauford Delaney, Kehinde Wiley et près d’un siècle de création africaine en vente aux enchères chez PIASA
James Barnor
Mlle Sophia Salomon, Accra, vers 1972
Tirage argentique 70 x 70 cm
Signé ” James Barnor “.
 Beauford Delaney, Kehinde Wiley et près d’un siècle de création africaine en vente aux enchères chez PIASA
James Barnor
Mike Eghan à Piccadilly Circus, 1967
Tirage argentique Signé James Barnor 40 x 50 cm

Figure emblématique de la photographie africaine, James Barnor a introduit la photographie couleur au Ghana au début des années 1970. Deux de ces photos les plus célèbres seront présentées dans la vente aux enchères et sont estimées entre 6.000 € et 20.000 € 

Paul Kodjo

 Beauford Delaney, Kehinde Wiley et près d’un siècle de création africaine en vente aux enchères chez PIASA
Paul Kodjo
Extrait du roman-photo ” Lost and found “, 1973
Tirage argentique 50 × 60 cm

Trois photographies de Paul Kodjo, une autre figure de la photographie africaine sera mis en vente. Elles sont estimées entre 5.000 / 7.000 €.

Autres artistes

Deux artistes plus jeunes feront leurs débuts aux enchères. Il s’agit du duo composé d’Ingrid Mwangi et de Robert Hutter qui présenteront deux œuvres.

A lire aussi :  « En quête de liberté », la parade poétique de la légende contemporaine El Anatsui à la Conciergerie de Paris

L’art moderne africain sera également représenté avec une belle sélection d’œuvres de la vallée du Nil, du Soudan à l’Égypte, avec en tête un important bronze du maître de la sculpture égyptienne Mahmoud Mouktar. L’importante scène congolaise ne sera pas en marge de cette vente aux enchères. Elle sera représentée par les favoris du marché comme l’école du Hangar et bien sûr, les peintres populaires tels que Chéri Samba et Moké

Le programme de la vente

La première vente aux enchères « Afrique + Art Moderne et Contemporain » de Piasa aura lieu le mercredi 19 mai prochain à 16 heures, au 118 rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris.

Elle sera précédée d’une exposition publique qui se déroulera suivant le programme ci-après :
Vendredi 14 mai de 10h à 18h
Samedi 15 mai de 11h à 18h
Lundi 17 mai de 10h à 18h
Mardi 18 mai de 10h à 18h
Mercredi 19 mai de 10h à 12h

Les enchères peuvent se faire sur place, au téléphone ou sur le site internet.
Le catalogue de vente est disponible en téléchargement.


Si cet article vous a plu
Pensez à le partager et mettre un like
sur les réseaux sociaux.
Partagez l'article

ON ART est un média 100% indépendant,
financé par ses lectrices et lecteurs.

La meilleure façon de soutenir est
de devenir Tipeuse/Tipeur !

Devenir Tipeuse/Tipeur