37 poignets entrelacés qui s’unissent sur plus de 77300m2 dans le monde, tel est le symbole de l’unité représenté par l’artiste de street-art Saype qui prône une nouvelle vision de la vie communautaire. Réalisés dans le cadre de la mise en œuvre de son projet itinérant « Beyond Walls», l’artiste Saype trace et peint avec de subtiles nuances de gris, de monumentales fresques éphémères conçues avec de la peinture écologique issue de matériaux naturels.

A travers ce projet, le spécialiste du land art appelle les uns et les autres à un mouvement d’ensemble pour briser les murs qui séparent les humains, notamment ceux de la race, de la couleur, de la langue, du statut social et de la position géographique ou ethnique.

L’objectif du projet est de pouvoir créer une synergie d’actions entre humains, mais aussi d’inviter les peuples autour de la question de l’unité et de la solidarité. Ainsi, l’artiste appelle les nations à délaisser tout développement introverti et repenser l’entraide pour les problèmes sociaux et humains.     

Beyond Walls à Ganvié
Peinture biodégradable sur sable
Beyond Walls, Step 10 : Ganvié
Peinture biodégradable sur sable
250m2
Ganvié, Bénin (BEN) 2021
6°27’57.6″N 2°23’19.7″E
© https://www.saype-artiste.com/

Depuis son point de départ au Champ-de-Mars, au pied de la tour Eiffel à Paris en 2019, le projet « Beyond Walls » transcende les frontières. Passant d’un pays à un autre l’artiste à fait le choix de lieux ressortant une spécifique qui nous questionne, un peu comme pour sonner le glas de l’individualisme.

Beyond Walls : Les mains fraternelles qui s’entrelacent en Afrique

Aucun continent n’est délaissé dans la création de la chaine humaine mondiale du land artiste Saype. C’est ainsi que l’Afrique a bénéficié de fresques poétiques et éphémères pour la fraternité.

A Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, c’est la place de la Basilique Notre-Dame de la Paix qui est choisie pour abriter sa plus grande fresque, faisant un appel à la paix dans le monde.

Dans le but de marquer les esprits et de mettre en lumière le monument des héros nationaux au Burkina Faso, c’est au pied de l’édifice dédié à la célébration de l’indépendance au pays des Hommes intègres à Ouagadougou que l’artiste Saype réalise son œuvre éphémère qui prône une certaine révolution et la démocratie. Selon l’artiste, l’ex Haute-Volta a culturellement du potentiel à offrir au reste du monde.

Au Cap en Afrique du Sud, où les souvenirs de la période sombre de l’Apartheid sont toujours présents, le Land artiste peint le symbolisme de la réconciliation, pilier de l’idéologie de Nelson Mandela. Cette démarche est pour l’artiste, l’espoir que l’art puisse apporter une modeste contribution à la réunification de la ville où les blessures historiques n’ont pas encore cicatrisé. 

A travers de gigantesques poignets entrelacés qui relient Ouidah, principale porte de la traite négrière à la cité lacustre de Ganvié, refuge des populations fuyant la razzia esclavagiste, le Land Artiste Saype a voulu symboliser les liens entre ceux qui ont échappé à l’esclavage et s’efforcent de retenir ceux qui ont atteint la côte pour une destination inconnu.

Beyond Walls,  Ganvié au Bénin
Peinture biodégradable sur sable
Beyond Walls, Step 10 : Ganvié
Peinture biodégradable sur sable
250m2
Ganvié, Bénin (BEN) 2021
6°27’58.7″N 2°23’16.6″E
© https://www.saype-artiste.com/

La concrétisation du projet itinérant mondial « Beyond Walls» dans différents pays de l’Afrique, semble témoigner la marche du continent vers une révolution face aux défis communs du vivre ensemble.

L’artiste « Saype » met l’art au service de la solidarité universelle

L'artiste Saype
© https://www.saype-artiste.com/

Connu pour ses peintures sur herbe, le Land artiste Saype est classé parmi les 30 personnalités de moins de trente ans, ayant marqué l’univers des arts et de la culture en 2019 selon Forbes.

L’artiste autodidacte Belfortain Saype a débuté la peinture à l’âge de quatorze ans par le graffiti mais aujourd’hui est pionnier d’un nouveau mouvement du Land art. Ces œuvres qui jouent avec la nature survivent uniquement en photographie ou en vidéo.

Le célèbre artiste contemporain Guillaume Legros alias Saype, passionné par les questions philosophiques et existentielles explore les problématiques autour de l’humain et de la nature. Cette démarche mène à la création de scènes à des endroits les plus inattendus avec de la peinture écoresponsable et biodégradable sur herbe.

C’est suite à la révolte des printemps arabes, qu’il investit les métros pour y laisser des traces de sa peinture noir et blanc puis, développe une nouvelle approche qui consiste à l’identification des techniques modernes pour interpeller le public.

Frappé par de multiples lectures et questionnements sur le monde, tout en prenant en compte l’expansion de la technologie et l’usage des drones, sa vision d’artiste sera encore plus forger pour la création de gigantesques fresques au sol.

Fervent optimiste, le land artiste poétique dans le but de mettre son art au service de l’humanité lance en 2019 le projet Beyond Walls, pour créer symboliquement la plus grande chaîne humaine au monde. Projet pharaonique qui se tend sur plusieurs années, il vise l’impact de plus de 30 villes du monde afin d’appeler les peuples de notre planète à la solidarité mais encore plus l’importance de notre place sur la terre.


Partagez l'article
Partagez l'article